Fb. In. Tw. Be.

En partenariat
avec la Fondation MACSF

Lavement au produit de contraste

Le lavement au produit de contraste permet d'étudier le côlon (gros intestin).

C

et examen utilise des rayons X. Il est souvent maintenant remplacé par un coloscanner. Aucun risque n’a pu être démontré dans ce domaine compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Le déroulement de l’examen

L’examen se fait essentiellement en position couchée. Il consiste à prendre plusieurs radios après avoir rempli l’intestin avec un liquide opaque aux rayons X. Celui-ci est introduit à l’aide d’une canule, par l’anus. Pendant l’examen on pourra également insuffler de l’air pour déplisser les parois du côlon.

La durée de l’examen est en moyenne de 20 à 30 minutes.

Quelles complications peuvent survenir pendant l’examen ?

Tout acte médical sur le corps humain, même conduit dans des conditions de compétence et de sécurité maximales comporte un risque de complication.

Les complications du lavement opaque sont très rares : blessure de la paroi intestinale ou d’un organe voisin. Ces complications sont graves et nécessitent souvent une opération chirurgicale urgente.

Si vous constatez des douleurs au cours de l’examen, il faudra le dire immédiatement au radiologue.

Des accidents de type allergique sont également possibles, mais ils restent exceptionnels.

Ce que vous devez faire

Avant l’examen, informez votre radiologue si :

Vous êtes allergique à certains médicaments ou pommades,
ou si vous êtes asthmatique ?

Vous avez  déjà subi une chirurgie de l’abdomen (opération du ventre ?)

Vous avez subi une radiothérapie (traitement par des rayons) ?

Vous êtes enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui vous paraîtrait important à communiquer et à informer votre radiologue de toute maladie sérieuse.

Apportez le jour de l’examen :
  1. la demande de votre médecin (ordonnance, lettre….)
  2. tous vos résultats d’analyses de sang
  3. le dossier radiologique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM …)
  4. la liste écrite des médicaments que vous prenez.
Pour cet examen, comme pour le coloscanner :

Il n’est pas indispensable d’être strictement à jeûn (petit déjeuner très léger : thé sucré, 1 biscotte).

En dehors de l’urgence, le côlon doit être parfaitement propre pour permettre un examen précis.

Pour cela, vous devez prendre une purge avant l’examen. Veuillez suivre à la lettre les instructions qui vous seront données pour cette préparation. Malgré des consignes bien suivies, la préparation peut parfois s’avérer insuffisante et faire renoncer à la poursuite de l’examen.

Pendant et après l’examen :

Signalez immédiatement toute douleur importante.

Il est normal que vous vous posiez des questions sur l’examen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. N’hésitez pas à interroger à nouveau votre radiologue pour tout renseignement complémentaire.